C’est Difficile de Faire un Prévisionnel ! Mais c’est encore plus Difficile de Gérer son Entreprise Sans !!! Quelques pistes pour vous aider à le créer...

C’est Difficile de Faire un Prévisionnel !

Mais c’est encore plus Difficile de Gérer son Entreprise Sans !!!

 

Le prévisionnel n’est composé que de « suppositions » ? Pourquoi se donner la peine de le faire ?

C’est une très bonne question en fait, parce qu’elle va nous permettre de comprendre « pourquoi » nous utilisons le prévisionnel pour nous aider à gérer une entreprise et de prévoir les coûts de démarrage et les chiffres des premiers mois pour une Start-up.
C’est comme de dire : « Comment prévoir les ventes d’un nouveau produit ? Alors que je n’ai aucun historique ! ».
Vous l’aurez deviné, le point important est que nous ne sommes que des hommes… nous ne pouvons pas lire l’avenir…  Et sans boule de cristal point de salut !

Vous savez ce que c’est un économiste ?
C’est la personne qui vous explique pourquoi ce qu’il avait annoncé ne s’est pas produit !

D’un autre côté, je peux vous dire par expérience que la science-fiction existe en entreprise, il suffit de lire certains Business Plan :  « Business Plan épisode 1, Business Plan épisode 2,  … »

Bien entendu un prévisionnel n’est composé que de suppositions et d’hypothèses. Nous examinons les variables de ventes et des hypothèses réalistes pour les dépenses, en nous inspirant autant que possible de l’expérience et des recherches. Et ce doit être aussi réaliste que possible !

Bien sûr que c’est difficile de prévoir, de faire une prévision.

Mais c’est encore plus difficile de bien gérer son entreprise sans référence, sans vision sur l’avenir que nous avons imaginé et souhaité.

Besoin d’aide ? Nous pouvons vous aider à construire ce prévisionnel c’est par ici

Les Recettes

Exemple 1 – Une entreprise dans le Web : vous devrez considérer le trafic, les raisons du trafic, ensuite les taux de conversion et enfin les paniers moyens. L’ensemble de ces variables nous permet d’estimer les ventes futures.
Si votre approche marketing comprend l’Emailing, vous pourrez ventiler les ventes en fonction des campagnes, du taux d’ouverture, du taux de clics et enfin du taux de conversion.

Exemple 2 – Si vous vendez des produits en magasin, pour établir vos prévisions vous devrez prendre en compte les attentes des consommateurs, le nombre de points de ventes, des statistiques de ventes par point de vente.
Et vous prendrez en considération la répartition des marges et les frais spécifiques ; frais de stockages, retours, co-promotions et les coûts administratifs.

Les Dépenses

Même exercice concernant les dépenses, le prévisionnel devra comporter les effectifs correspondant au volume de ventes et les rémunérations par catégories. Les charges sociales (pas très compliquées en France), et toutes les charges liées (déplacements, heures supplémentaires, absences, …). Pour estimer les coûts, il faudra aussi tenir compte des prix unitaire, des économies d’échelle, des coûts de production, etc…

Article lié : Les 8 dépenses que les entreprises devraient répercuter sur leurs clients

 

Ensuite les locaux, la logistique, les dépenses marketing et enfin les coûts structurels : expert-comptable, conseil en gestion (MBS Conseil), la téléphonie, internet, …).
Ne pas oublier les taxes diverses et variées…  En France c’est quotidien : il y a 365 taxes différentes…

Ce ne sont là que quelques exemples, et il faut poser des hypothèse, estimer, évaluer, imaginer… Mais c’est un exercice important et avec le temps cela devient de plus en plus précis.
Mais aussi et surtout, ce n’est pas seulement utile,

c’est vital pour l’entreprise !

Gérer la relation entre les ventes, les coûts et les dépenses est absolument essentiel pour maintenir l’entreprise en bonne santé. On ne peut y parvenir sans avoir de prévision et suivre, mois après mois afin de détecter très rapidement les écarts entre prévision et réel.
Ensuite, si les ventes dépassent les prévisions, vous pourrez consacrer plus de moyens au marketing ou à la communication afin de vous développer plus rapidement en surfant sur la vague.
En revanche, si les ventes sont plus faibles que prévu, vous pourrez agir rapidement pour réduire les dépenses « non indispensables » afin de préserver votre trésorerie et éviter l’endettement.

Article lié : START-UP : à quel moment faire appel à un Directeur Financier ?

 

Les start-up doivent établir des prévisions de dépenses nécessaires et raisonnables pour atteindre leur seuil de rentabilité. On ne peut y parvenir sans hypothèses réalistes concernant les recettes et les coûts liés au développement.
Les Startups à la recherche de la prochaine levée de fonds doivent convaincre les investisseurs que leurs prévisions sont réalistes et crédibles.

Les bootstrappers (1) gèrent les prévisions avec beaucoup de soins, ils ne peuvent pas dépasser leurs prévisions. Leur plan mensuel est la clé pour parvenir à équilibrer leurs dépenses et préserver le cash.

(1) Faire du bootstrapping lorsque l’on fonde son entreprise, c’est faire avec ce que l’on a : comme amis, comme compétences, comme argent de côté. Et rien de plus, en attendant une salvatrice levée de fonds…

Mais tout ça pour quoi ?

               La Trésorerie !

 

Les prévisions sont essentielles à la gestion de trésorerie !!!

 

 

Besoin d’aide ? c’est par ici

 

 

 

 

Si vous m’avez compris c’est que je me suis mal exprimé » – Alan GREENSPAN

Pas de commentaires

Poster un commentaire